Texte libre

 
j'c po ske c
 
 
 
 
 
Vous pouvez consulter mes archives de posts en cliquant sur le lien: MES ARCHIVES de blogs
Qui suis-je ?

Bonne question à laquelle souvent nous ne pouvons répondre nous-mêmes. Disons simplement que je suis ce que pudiquement, certains appellent un homme « mature » ! Je me trouve pourtant encore très « gamin ». Je suis rempli de paradoxes que j’assume avec un certain plaisir. J’adore me « saouler d’autrui » et voir clair en moi-même. Pas facile dans le labyrinthe de nos pensées, de nos désirs, de notre expression, de notre action. Actuellement en préretraite, j’ai roulé un peu ma bosse dans bien des lieux et bien des boulots. Philosophe de formation (licence), j’ai oeuvré essentiellement dans le milieu socioculturel. Disons socio cul !! J’ai mis du temps à faire mon « coming out ». Je vis actuellement seul. J’adore la solitude, bien contraire à l’isolement. Je suis entouré de ma famille (du moins celle qui accepte ma différence) et de bien des amis que j’apprécie. Pour le reste, vous le découvrirez un peu dans mon bloc où je tente presque quotidiennement d’aligner le bric-à-brac de mes pensées et lève un peu le voile de mes journées. A oui les fameuses stats ! 1m80. et 70 k. Le reste (parait-il pas mal) est réservé aux amis présents et à ceux qui s’ajouteront !!

Mon appartement.

 

CEUX QUI ME SONT LES PLUS CHERS AU COEUR:

 

 

 

 

 

 

ma fille, mon fils et mon trésor de petite-fille.
sans oublier celui qui fait aussi partie de la famille:
Enfance et adolescence
oui, c'est moi..." Ce n'est pas du sang qui coule dans nos veines, c'est la rivière de notre enfance, Ce n'est pas sa mort qui me fait de la peine, c'est ne plus voir mon père qui danse..." (Michel Sardou)
L'amitié.

Dans le monde, vous avez trois sortes d'amis : vos amis qui vous aiment, vos amis qui ne se soucient pas de vous, et vos amis qui vous haïssent. [Chamfort]

 Le plus grand effort de l'amitié n'est pas de montrer nos défauts à un ami, c'est de lui faire voir les siens.

 [La Rochefoucauld]

 Si tous les hommes savaient ce que disent les uns les autres, il n'y aurait pas quatre amis dans le monde.

[Blaise Pascal]

Il n'y a pas d'ami, il n'y a que des moments d'amitié.

 [Jules Renard]

 L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

 [Francis Bacon]

Ne dites jamais du mal de vous ; vos amis en diront toujours assez. [Talleyrand]

Ce sont mes amis qui m'ont fait aimer la vie. Ils me rendent meilleur à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes.

 [Jacques Chardonne]

Vivre sans amis, c'est mourir sans témoin.

 [George Herbert]

Le sort fait les parents, le choix fait les amis.

 [Jacques Delille]

j'c po ske c

Inscrivez-vous

 

Vendredi 1 septembre 5 01 /09 /Sep 12:53

...

La face humaine de l'ordinateur

http://www.youtube.com/v/FknqEBWdhj8

 

 

Rejoins moi sur :   

  http://lettres-a-mon-ordi.skynetblogs.be/

C'est mon nouveau blog!!!

Par mik - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 30 août 3 30 /08 /Août 07:01

Cher(e)s, ami(e)s.

Mes élucubrations sur ce blog vont être en pose ou définitivement terminées.

Elles vont tenter une autre expérience dans mon nouveau blog que je vous invite vivement à visiter.

http://lettres-a-mon-ordi.skynetblogs.be/

La totalité des visites ( avec celles de mon skyblogs identique à celui-ci) a été de 63.043.

Je vous en remercie de tout coeur, et j'espère que vous me suivrez dans la nouvelle aventure amicale du nouveau blog qui sera, à partir des lettres à mon ordinateur, une espèce de journal de mes élucubrations sur un ton peut-être moins sérieux, plus décapant, que celui parfois employé ici.

Par mik - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Lundi 28 août 1 28 /08 /Août 18:07

En entendant le délicieux accent de François et de ses compères samedi, ma pensée s’envolait un peu vers ce Québec que j’aime tant. J’y suis souvent allé. Pays aux paysages fabuleux et aux gens fort accueillants. Ah ! Les Laurentides et ses panoramas saisissants…

Pays capitaliste mais avec un système de solidarité sociale très développé. Les services sociaux ont d’ailleurs souvent inspiré les nôtres.

J’y ai noué bien des amitiés. A vrai dire, je croyais certaines solides et ancrées dans le temps. Elles se sont révélées éphémères, tandis que d’autres que je croyais moins profondes se sont prolongées.

Ainsi va bien souvent notre vie amoureuse et sentimentale, à l’image des vastes étendues où nos sentiments parfois s’engouffrent dans le sol et ressurgissent comme par surprise.

Les torrents et eaux tumultueuses finissent souvent en lacs calmes et paisibles aux bords desquels la nature s’épanouit de milles fleurs et d’arbres luxuriants.

Mik.

Par mik - Publié dans : Philosophie.
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Dimanche 27 août 7 27 /08 /Août 09:32

François, avec son cœur d’enfant, pouvait se réjouir et être fier du succès de son organisation. Le québécois avait bien mobilisé le petit monde de la blogosphère. Ils étaient là, sous un ciel un peu pluvieux qui nous épargnait de la drache nationale et permettait, sur la grande terrasse de « l’hirondelle », les rencontres ou les retrouvailles des blogueuses et blogueurs venus d’un peu partout. «  C’est quoi, ton pseudo ? » et « le non de ton blog ? ». Moi, je m’y perdais un peu, avec ma mémoire défaillante et ma distraction naturelle.

Puis cette caméra de la RTBF qui filmait les embrassades et un journaliste qui interviewait Martine, Chadou, François, Philippe, Manu-reva et bien d’autres. Oui, oui c’était un événement !

C’est qui, c’est quoi ces rencontres de gens du clavier informatique qui s’exposent à accoucher sur écran pc leurs passions, leurs petites histoires quotidiennes, leurs pensées tristes ou comiques, les photos d’instants choisis ?

Ils étaient là, seuls ou avec femmes, avec mari ou compagnons, avec enfants, avec grands et petits chiens (tiens il n’y avait pas de chats !). La bonne humeur régnait. On y repérait les timides, les plus exubérants, les comiques. Des jeunes et des moins jeunes aussi. Bref tout un petit monde bien sympathique osant quitter l’anonymat du virtuel pour vivre quelques moments avec celles et ceux dont ils parcourent les textes, les images, les photos en laissant le petit commentaire qui tisse ou non un lien, une amitié.

Des petits groupes se forment, selon les affinités ou le hasard. Puis, on reconnaît les « anciens », les habitués déjà de ces journées avec lesquels une complicité s’est établie.

On découvre aussi de nouveaux visages et on entre un peu sous la carapace des représentations que nous pouvions nous faire des équilibristes et funambules des posts lancés au hasard des marées étranges du net.

Que cherche t-on par ce moyen contemporain de communication ? Réponses sans doute multiples et variées. Oser lâcher sa hargne contre une belle-mère, mettre des mots sur un ressenti, un sentiment, une impression, raconter l’anecdote comique ou triste d’un quotidien, raconter un rêve, une randonnée, partager une passion et bien d’autres choses encore.

Beau petit voyage que celui d’une ballade sur les posts des unes et des uns qui subtilement et inconsciemment parfois entrent dans notre quotidien. Une actualité à suivre qui nous fait découvrir comment la petite histoire fait souvent la grande. Blogosphère : une fenêtre ouverte sur la convivialité, un monde moins anonyme qu’il n’y parait et qui, grâce à des journées comme celles d’hier, montre le visage humain de personnes aimant la rencontre et la découverte de l’autre.

Rien de miraculeux, rien d’extraordinaire hier. Nous n’étions ni à Banneux ou Lourdes ! Il n’y a pas eu d’apparitions, ni de miracles… Il y avait bien plus : une véritable convivialité avec un point commun : la volonté d’aller vers l’autre pour le reconnaître tel qu’il est ou veut être, avec la satisfaction d’être reconnu moi aussi dans ce que je suis, dans ce que je dis, dans ce que je fais ou ne fais pas.

Merci à François et à toutes celles et ceux qui l’ont aidé pour une l’organisation de cette journée sympathique, amicale qui a réussi encore à mieux relier une infime partie du petit monde de la blogosphère.

Salut amical à toutes les absentes et absents. Ce sera pour une prochaine fois…

Mik.

Par mik - Publié dans : Philosophie.
Ecrire un commentaire - Voir les 17 commentaires
Jeudi 24 août 4 24 /08 /Août 18:47

J’ai mis du temps à prendre conscience qu’au fond vous êtes bien plus utile en étant inutile. Toujours les paradoxes. Vouloir rendre les gens heureux, c’est souvent un peu les enchaîner. C’est créer des « liens » dont quelque part vous attendez un retour.

Le plus simple, mais non le plus facile, c’est peut-être simplement d’être inutile à leur bonheur. Etre simplement à leur écoute, disponible mais sans perdre autant votre obligation de vivre. Ecouter, être là et laisser dire, sans juger. La démarche n’est pas évidente.

Est-ce ce besoin d’être écouté qui fait que tant de blogs sont des exutoires au « je » qui veut exprimer ce qu’il vit ?

Ah ! Ce besoin de reconnaissance, ce besoin d’être compris… Personne ne semble y échapper.

Que de blessures aussi nous pouvons lire aussi sur certains blogs. L’amour n’est-il pas toujours quelque part déchiré et déchirant ?

Il n’est pas facile d’accepter nos contradictions internes. C’est pourtant dans cette acceptation, tant pour nous que chez les autres, que réside me semble t-il, ce qui fait de nous de vrais humains.

Mik.

Par mik - Publié dans : Philosophie.
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 22 août 2 22 /08 /Août 09:29

Je cherche quelqu'un qui pourrait me prendre en voiture à partir de Liége ou d'une gare à déterminer.

J'espère ainsi pouvoir participer à cette journée de rencontre.

Mon email: miktesalue@msn.com

Merci.

Merci à Mireille qui me prendra à la gare de Namur.

 

 

Je cherche encore quelqu'un pour le retour.

 

 

Sinon, Mireille et Etienne qui m'ont proposé gentiment une place inoccupée par Florian pour loger devront subir mes ronflements!!!!!

Merci à jice qui lui m'assure du retour. Tout s'arrange. Bien les blogueurs sympas... 

 

Par mik - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Dimanche 20 août 7 20 /08 /Août 19:21

Je suis de ceux qui croient peu en la vraie communicabilité entre les êtres.

Trop souvent l’autre ne veut au fond que se livrer, communiquer sa joie ou sa souffrance, se faire entendre, sans vraiment attendre en retour un véritable partage sur ce que je suis, ce que je fais, ce que je ressens.

Il y a alors comme superposition de deux monologues, sans jamais vraiment de dialogue.

Depuis plusieurs années, cela  me dérange de moins en moins.

J’accepte plus l’écoute, celle qui me rapproche des émotions de l’autre, sans vouloir imposer la mienne. J’éprouve souvent alors le plaisir de tenter de lui ouvrir quelques portes : mieux supporter le regard de l’autre ; essayer d’aller au-delà de l’apparence ; s’accepter dans sa fragilité ; libérer les peurs ; oser dire plutôt que de se murer dans le mutisme ; etc.

Mais rien n’est jamais gagné dans la relation.

Sans être croyant, j’entendais ce matin l’hommage au frère Roger de Taizé, que j’ai eu la chance de rencontrer un jour. Cet homme  respirait la paix. De suite, son charisme vous mettait à l’aise. Vous vous sentiez comme son ami. Je me souviens lui avoir parlé de mon homosexualité. Il m’avait répondu : Dieu pardonne tout, sinon il ne serait pas Dieu. Mais, ajoutait-il, il n’y pas que Dieu, celui qui aime vraiment aussi pardonne tout. C’est la peur de point être aimé ou de ne pas assez aimer qui est paralysante. Supprimez vos peurs, réconciliez la rose et l’épine !

Beau message.

Poser sur soi un autre regard aide de façon incroyable à poser un autre regard sur l’autre.

S’il existe une communicabilité, elle ne peut se faire sans avoir le courage de refaire souvent le chemin vers soi pour mieux parcourir celui de l’autre.

C’est bizarre, mais le poids de ma vie, ses nombreux bouleversements, ses inattendus m’ont donné du bonheur et m’en donne encore. J’ai appris à voir petit à petit la vie, les autres différemment, parce que j’ai accepté de me voir aussi différemment.

Bonne semaine à vous.

Mik.

Par mik - Publié dans : Politique.
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 18 août 5 18 /08 /Août 17:30

C'est la mère de Jésus qui reçoit le bulletin scolaire de son fils:

 


. Math 3/20 : multiplie les pains à volonté mais ne sait toujours pas faire une division. Lamentable !
. Chimie 2/20 : transforme l'eau en vin, et incite tous ses petits copains à l'alcoolisme
. Sport 0/20 : ne sait toujours pas nager (ne pense qu'à faire rire ses petits camarades en marchant sur l'eau)

 

Marie regarde alors sévèrement son fils et lui dit :

 


"Avec un bulletin comme ça mon garçon, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques"

 

Par mik - Publié dans : Humour.
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 17 août 4 17 /08 /Août 09:54

C’est parfois un peu fou de voir le nombre de personnes qui ne peuvent s’attacher à vous que lorsque vous allez mal. Elles ne trouvent valorisation que dans l’aide qu’elles peuvent apporter aux autres. Car, plus que de soigner vraiment l’autre de ses maux ou de ses souffrances, c’est surtout elles qui ont besoin de votre mal, de votre souffrance pour exister.

Je me suis toujours méfié des personnes qui se disent indispensables.

L’amour est bien plus souvent que nous ne pensons une comédie subtile !

" Un jour il m'est venu des ailes, vous m'en avez voulu,

car depuis lors vous n'êtes plus ma seule chance de salut" ( Mannick.)

Mik.

Par mik - Publié dans : Divers.
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Lundi 14 août 1 14 /08 /Août 00:04

Autant j’aime parler, expliquer, écouter, autant j’aime parfois me taire.

Ainsi, j’ai un jeune ami que j’adore, parce qu’il semble me reconnaître en dehors de tout jeu social ou du langage un peu compliqué que je peux employer.

J’aime le caresser, être caressé dans la simple acceptation de nos corps qui doivent exulter !

Je sens une parfaite conjugaison dans nos rapports.

Si il a décalage dans les âges, il me parait qu’il n’y en a point dans nos attentes. Il n’y a aucune espèce de lutte, comme bien souvent dans les relations, de faire la preuve de notre valeur. Probablement parce qu’elles sont très différentes, vu la différence d’âge.

Il n’y a point de «  tu me comprends pas » ! Il y a juste parfois : «  ce n’est plus comme de ton temps »…

Je puis certainement mieux répondre à son narcissisme de jeunesse sans être en concurrence. Nous connaissons sans doute tous cette problématique narcissique, souvent centrale pour les relations de partenaires  plus ou du moins même âge. Cela entraîne comme une lutte pour le pouvoir, style : «  je vais te montrer et te faire la preuve en ayant plus de valeur que toi ! »

La grande différence d’âge empêche cette espèce de compétition amenant des positions hautes ou basses.

Il a la force de son âge, presque l’insolence de sa beauté, face à moi, simplement à son écoute, à mon désir de lui, avec ma longue histoire. La concurrence est impossible parce qu’elle ne peut se jouer sur les mêmes terrains. 

Avoir parfois trop de choses en commun me semble nuire aux bonnes relations.

Qu’on arrête donc de penser ou de crier à la manipulation !

L’indépendance est bien plus souvent respectée entre personnes d’âges très différents.

Combien de fois la collusion qui préside au choix du partenaire n’aboutit-elle pas à une espèce de système aliénant ? Les deux, inconsciemment, se rejoignent, avec pour un sentiment de sa propre valeur qu’il veut mettre en lumière grâce à un partenaire plus défaillant.

Personnellement, je vois mon jeune ami progresser dans son autonomie, dans une évolution positive qui n’a rien d’une mise en dépendance du « vieux » que je suis.

Les rapports sont bien plus égalitaires que d’autres qui partagent seulement l’âge comme égalité.

Attention donc aux jugements trop hâtifs.

Oui, j’aime les jeunes minets (majeurs j’entends). Je persiste et signe, croyant que les relations, y compris sexuelles, peuvent sceller des amitiés égalitaires et épanouissantes pour tous.

En tout cas, ce jeune ami qui est bruxellois est sur la grand place de ma vie à l’image du tapis de fleurs sur celle de Bruxelles ce week-end !!!

Mik.

Par mik - Publié dans : Amour et sentiments
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Texte libre

Statistiques.
Nombres de visiteurs uniques.
 07.05 ( à partir du 15) 570/
08.05. 2192/
09.05. 2228/
10.05. 2826/
11.05. 2241/
12.05.2358/
01.06.2161/
02.06.2698/
03.06.3822/
04.06.3056/
05.06.3520/
http://just-de-passage.skynetblogs.be/
http://les-ailes-de-babylou.skyblogs.be/
Mes amis et mes potes
François
Christophe
François.
Alex et Daniel
Mon doudou Flo
Greg (Mic)
david
 
Alex du Québec.
Fred.
Jules.
Gilles.                          
Séba.
chris
Daniel et Raymond (Québec)
costa
Quentin
Thomas et Robert.
ET TOUS CEUX DONT JE N'AI PAS DE PHOTOS...

Je ne  vous oublie pas...
Mon frère Jacques.
et mon frère Paul
Serge.
Il est l'ami et l'amant que j'ai le plus aimé. Tu as voulu t'enfuir, goûter un peu l'oubli, enlever de tes yeux les larmes de la nuit, respirer le doux parfum d'une aube d'été et boire à la coupe sérénité. Mais, le sort a choisi pour toi une autre route, laissant au coeur des amis l'angoisse, le doute. Les roses ne pourront plus te blesser la main. Les ennuis cesseront d'avoir leur lendemain.
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus